Le module HYMOB en bref : Production et stockage hydrogène, voitures et vélos hydrogène, stations hydrogène de capacité adaptée à un site rural touristique.  

Objectif : optimiser les applications de l’hydrogène dans son rôle d’accumulateur d’énergie.

L’hydrogène trouve des cas d’applications qui répondent à des besoins très concrets :

  • Dépannage en cas de défaillance du réseau : Les congélateurs et chambres froides sont un souci prioritaire mais pas le seul puisque toutes les chaudières à bois déchiquetées ou à granulés sont paralysées, les téléphones par internet et même DECT inopérants, les ordinateurs et les appareillages médicaux inutilisables. Sachant que les dépannages sont gérés à distance, ils peuvent parfois se réaliser dans des délais incompatibles avec les impératifs locaux. Nous souhaiterions avoir un ou plusieurs groupes électrogènes, fixes ou mobiles, composés d’une réserve d’hydrogène, d’une pile à combustible et d’un onduleur. Au départ, l’hydrogène pourra être fourni en bouteilles avec un objectif de production locale à partir d’énergie photovoltaïque dès que possible.

  • Mobilité hydrogène : Vivre à la campagne nécessite des déplacements inévitables avec la suppression des services de proximité. Tous nos concitoyens n’ont pas les moyens d’acquérir des voitures conformes aux règles actuelles d’accès aux centres urbains: contrôle de pollution, vignette… La mise à disposition par location d’une voiture hybride électrique + H2 répondrait à un besoin immédiat et permettrait peut-être de donner des idées à des personnes désireuses de rouler “plus propre“. Dans un premier temps, la solution envisagée est la mise en place de véhicules hybrides avec prolongateur d’autonomie hydrogène ; la solution d’avenir serait des véhicules propres hybrides électriques avec piles à combustible fonctionnant uniquement à l’hydrogène. Cette nouvelle mobilité suppose la mise en place d’un poste de distribution d’hydrogène de capacité adaptée alimenté soit par des bouteilles dans un premier temps puis par un électrolyseur. ACoPrEV faisant partie du projet régional ZEV (Zero Emission Valley) et la mobilité ne faisant sens que sur un territoire, l’idée est d’implanter des stations hydrogène sur le trajet Grenoble-Valence à travers les régions du parc du Vercors, du Diois et de la Biovallée. Il s’agit aussi d’implanter des stations hydrogène sur les grands axes autoroutiers et de disposer d’un démonstrateur à Saint-Julien.