Saint Julien en Quint est un village blotti dans un cirque rocheux et boisé à la jonction du Vercors et du Diois. Sa population est de 170 habitants permanents et d’environ 300 en été. Il fait partie du Parc du Vercors et de la Biovallée. Il est dans un territoire à énergie positive et souhaite devenir également un territoire hydrogène.

Saint Julien en Quint possède une tradition de village pionnier dans plusieurs domaines :

  • les équipements collectifs : réseau d’eau desservant la vallée, réseau WI-FI puis ADSL grâce à la fibre optique en mairie, à un Dslam et un NRA, un EPI (Espace Public Internet), une école communale neuve et bien équipée, une salle polyvalente avec des moyens audio-visuels complets et quelques bureaux pour start-up ou consultants.
  • l’agriculture : elle produit en mode biologique des plantes médicinales et aromatiques pour de grands groupes et de quoi nourrir les animaux d’élevage
  • l’élevage : plusieurs jeunes éleveurs ont développé l’élevage d’ovins et de bovins nourris avec les produits locaux, abattus dans l’abattoir agréé de Die et commercialisés sans difficultés tant cette viande a du goût
  • l’accueil : outre les résidences secondaires, il existe un camping ayant quelques chambres avec pension, de nombreuses chambres d’hôtes et des gîtes ruraux, des fêtes et des concerts organisés par les diverses associations locales et prochainement l’ouverture d’un café-restaurant multiservices dans un bâtiment communal.

Toutefois, l’état des réseaux électriques et téléphoniques laisse actuellement à désirer en terme d’entretien et de fiabilité d’où notre volonté de sortir de cette situation pour accéder à un certain niveau d’autonomie.

La production d’énergie que nous envisageons sera consacrée à l’auto-consommation en instantané ou en différé grâce à un stockage adéquat. L’excédent de production sera consacré à la production d’hydrogène mobilité. Il s’agit là d’un projet de longue haleine s’étalant sur plusieurs années et visant à terme la production de l’énergie électrique que nous consommons.

Le projet ACoPrEV a pour objectif une transformation énergétique des milieux ruraux en favorisant le développement des énergies vertes et renouvelables. Cette démarche a plusieurs objectifs : permettre aux habitants de réduire leur facture énergétique, arriver à terme à une situation d’autosuffisance, créer des liens dans la commune et dans les communes voisines, et relancer l’attractivité économique des communes comme Saint-Julien en Quint (créations d’emplois, de richesse et d’intérêt pour des zones comme celle-ci).